Villefranche Vernet les Bains - Latour de Carol


Retour : Accueil / Départements / Réseau Sud-Est

Après Villefranche, les études montrent que la voie normale sera difficile à insérer dans le relief.

La convention du 05.12.1902 prévoit une ligne à voie métrique avec des courbes de 80 m de rayon et des déclivités de 60 mm/m, incompatible avec la traction vapeur. Au départ ce sera Montlouis puis il y aura des prolongements. Le Midi adopte la traction électrique par 3e rail, alimenté en 850 v. Il faut aussi construire des centrales hydroélectriques et des sous-stations.

Le tracé est sinueux et comporte deux beaux ouvrages d'art : un viaduc suspendu, dit "Pont Gisclard", et un autre en pierre, de Paul SEJOURNE. Le matériel comprend des automotrices et des wagons. Le trafic marchandises cessera sur la ligne le 01.07.1974. La gare de Bloquère Eyne a pour record d'être la gare SNCF la plus haute de France, et aussi la gare la plus élevée d'Europe sur voie à simple adhérence, à 1592,78 m.

La gare de Latour de Carol a comme particularité, en plus d'être internationale, de posséder trois écartements (standard, métrique et large) mais aussi trois tensions d'alimentation (750 v par 3e rail, 1,5 kV, et courant espagnol).

La ligne ouvre selon les dates suivantes :

- Villefranche Vernet les Bains - Montlouis : 18.07.1910
- Montlouis - Bourg Madame : 28.06.1911
- Bourg Madame - Latour de Carol : 07.08.1927

Villefranche-Vernet les Bains
  Vers Perpignan
Serdinya
   
Joncet
 
Olette Canaveilles les B.
   
Nyers
   
Thues les Bains
   
Thues
   
Fontperouse St Thomas
 
Sauto
   
Planes
   
Mont Louis la Cabanasse
   
Bolquère Eyne
   
Font Romeu Odeillo Via
 
Estavar
   
Saillagouse
   
Err
   
Ste Léocadie
   
Osseja
   
Bourg Madame
 
Ur les Escalades
   
Bena Fanes
   
Enveitg
 
Latour de Carol - Enveitg


Vers Toulouse, Puigcerda

haut de page